Réussir son maquillage pour Halloween

Complément appréciable de n’importe quel déguisement le maquillage à Halloween devient absolument indispensable. Le maquillage Halloween donne davantage de crédibilité aux panoplies de vampires, bourreaux ou morts-vivants, et s’apparente aisément aux meilleurs effets spéciaux du cinéma.

Le maquillage Halloween utilise massivement les prothèses en tous genres. Il compte également bon nombre de produits destinés à modifier l’apparence (texture et teinte) de la peau. La coloration temporaire des cheveux peut aussi être assimilé au maquillage Halloween, qui comporte enfin les cosmétiques traditionnels pour apporter de la couleur aux paupières, lèvres et joues.

Grâce au maquillage Halloween, les prothèses deviennent saisissantes de réalisme. Les sorcières arborent ainsi des mentons en galoche particulièrement laids et des verrues repoussantes. Collées sur la peau à l’aide de latex, ces prothèses sont ensuite intégrées au visage avec un fond de teint. Pour les suppliciés ou les vampires, les prothèses d’égorgement, morsures, peau transpercée, balles de révolver ou coups de couteaux associent moulage en latex et simulacre de sang. Formés d’une seule pièce, ces accessoires de maquillage Halloween sont collés sur la peau avec du latex.

Le latex est en effet un allié récurrent du maquillage Halloween. Utilisé seul, il permet de modifier la texture de la peau. Certains de ses dérivés sont conçus pour provoquer un vieillissement artificiel (et momentané !) de la peau particulièrement crédible. Les bombes de laque grise, orange ou noire teignent radicalement la chevelure et évitent le recours aux perruques. Enfin, le maquillage Halloween, à dominante orange et noir, apporte une touche de couleur aux costumes de sorcières lorsqu’il est appliqué classiquement sur les paupières ou sur les lèvres.

Leave a Reply

Comments links could be nofollow free.