Archive for November, 2010

Réussir son maquillage pour Halloween

Complément appréciable de n’importe quel déguisement le maquillage à Halloween devient absolument indispensable. Le maquillage Halloween donne davantage de crédibilité aux panoplies de vampires, bourreaux ou morts-vivants, et s’apparente aisément aux meilleurs effets spéciaux du cinéma.

Le maquillage Halloween utilise massivement les prothèses en tous genres. Il compte également bon nombre de produits destinés à modifier l’apparence (texture et teinte) de la peau. La coloration temporaire des cheveux peut aussi être assimilé au maquillage Halloween, qui comporte enfin les cosmétiques traditionnels pour apporter de la couleur aux paupières, lèvres et joues.

Grâce au maquillage Halloween, les prothèses deviennent saisissantes de réalisme. Les sorcières arborent ainsi des mentons en galoche particulièrement laids et des verrues repoussantes. Collées sur la peau à l’aide de latex, ces prothèses sont ensuite intégrées au visage avec un fond de teint. Pour les suppliciés ou les vampires, les prothèses d’égorgement, morsures, peau transpercée, balles de révolver ou coups de couteaux associent moulage en latex et simulacre de sang. Formés d’une seule pièce, ces accessoires de maquillage Halloween sont collés sur la peau avec du latex.

Le latex est en effet un allié récurrent du maquillage Halloween. Utilisé seul, il permet de modifier la texture de la peau. Certains de ses dérivés sont conçus pour provoquer un vieillissement artificiel (et momentané !) de la peau particulièrement crédible. Les bombes de laque grise, orange ou noire teignent radicalement la chevelure et évitent le recours aux perruques. Enfin, le maquillage Halloween, à dominante orange et noir, apporte une touche de couleur aux costumes de sorcières lorsqu’il est appliqué classiquement sur les paupières ou sur les lèvres.

Porter un masque à Halloween

Un simple masque Halloween peut transformer une tenue classique en costume réussi. Quels sont donc les différents sortes de masque Halloween, et quel budget faut-il prévoir ?

Un masque Halloween présente de nombreux avantages. Il élimine la nécessité du maquillage : pour tous ceux qui ont la peau sensible ou qui souffrent d’allergies, il s’agit donc d’un argument de taille. De manière pragmatique, un masque Halloween est également plus simple à vivre lors d’une soirée : tandis que le maquillage coule sous l’effet de la chaleur ou s’effiloche au moment de passer à table, le masque reste impeccable en toute situation et peut se retirer sans problème au besoin.

Un maque Halloween couvre en général l’intégralité du visage. Selon le thème de prédilection de chacun, un masque Halloween peut représenter l’air vengeur d’un squelette, la grimace d’un supplicié, le désespoir d’un suicidé, la malice d’une sorcière ou la folie d’un clown sanglant. Le masque Halloween se décline sous le thème du vampire, de la citrouille, du diable, de l’extra-terrestre, du bourreau, de Frankenstein et de monstres en tous genres.

Un masque Halloween ne représente pas forcément un énorme investissement. Les moins chers coûtent à peine plus de 5 euros : masques de fantôme, vampire ou mort-vivant, le prix n’influe pas sur la richesse des thèmes. En revanche, le prix maximal ne connaît guère de limite. Dans un magasin de déguisement classique, un masque Halloween particulièrement luxueux peut dépasser la centaine d’euros : réservés aux fanatiques de soirées costumées, ces masques présentent un degré de finition qui les rend particulièrement crédibles et agréables à porter.

Les costumes pour Halloween

Savez-vous qu’il existe des costumes d’Halloween pour adultes et pour enfants, et sur tous les thèmes liés à cette fête des morts haute en couleurs ? A acheter ou à créer soi-même, voici quelques idées de costumes pour Halloween.

Au rayon des costumes de Halloween, on trouve facilement des panoplies de squelettes ou de sorcières. Ces classiques remportent toujours un franc succès. Le déguisement de squelette se compose généralement d’un collant et d’un justaucorps noirs, imprimés de fémurs tibias etc., et d’un masque pour la tête. Pour les sorcières, le costume Halloween associe une longue robe noire (de préférence usée, sale et effilochée !) tenue à la taille par une corde ou une ceinture, un balai et un chapeau pointu à larges bords. Ces deux costumes Halloween s’achètent en boutique pour une somme oscillant entre 25 et 50 euros, mais ils peuvent également être confectionnés « à la maison », à partir de vêtements usés.

D’autres costumes Halloween, plus originaux, trouvent également leur place dans cette fête des morts. Les vampires et fantômes offrent une variation intéressante au thème du squelette, tandis que la sorcière traditionnelle peut être revue et corrigée par la tradition Disney. Mais les costumes Halloween les plus impressionnants sont certainement ceux de loup-garou (à parfaire à grand renfort de maquillage et effets spéciaux) et de cadavre (couteau encore planté dans le coeur, impact de balles sur le front ou corde au cou)… Le prix de ces costumes Halloween n’est guère plus élevé que ceux cités précédemment, mais ils nécessitent une importante préparation, et un savoir-faire certain !